baderole la qualité salins
Accueil > Les sels SALINS > Fonctionnement de l’électrochlorateur

Fonctionnement de l’électrochlorateur

L'eau, pour convenir aux piscines, doit correspondre à plusieurs critères: l'eau doit être limpide, désinfectée, désinfectante, ne pas être entartrante ni agressive. Pour cela, les moyens à mettre en œuvre sont : la filtration, la désinfection, le traitement et les analyses.

L’électrolyse au sel

• L’électrochloration (génération de chlore in-situ) est un procédé de transformation doux qui repose sur un cycle perpétuel : le sel se transforme en chlore qui se retransforme en sel, etc…

• Grâce à son fonctionnement semi automatisé, l'électrochlorateur permet le maintien en permanence d'une excellente qualité sanitaire de l'eau. Ainsi elle ne pique pas les yeux, n'agresse pas la peau et n'a pas d'odeur de chlore. L'électrochloration est un procédé de traitement qui évite également tout stockage et toute manipulation de produits dangereux.

Procédé d’électrochloration

• L’électrolyse est basée sur une réaction électrochimique : l’eau de la piscine, légèrement salée, passe entre 2 plaques polarisées grâces à un courant continu basse tension.

• Ce procédé de traitement a besoin de sel pour fonctionner et produire l’hypochlorite de sodium (NaClO) ou eau de Javel afin de désinfecter l’eau du bassin.

• L'hypochlorite de sodium produit se dissocie immédiatement dans l'eau en acide hypochloreux qui est un oxydant puissant détruisant aussi bien les matières organiques que les germes pathogènes, algues, bactéries et polluants azotés.

• Le traitement d’une piscine au sel étant semi-automatisé, il permet le maintien permanent d’une excellente qualité sanitaire de l’eau.

• L’électrolyse a lieu au sein d’une cellule emplie d’électrodes et placée sur le circuit de recyclage de l’eau. Les électrodes, traversées par un courant continu de basse tension, sont fabriquées en titane (inoxydable) et revêtues d’un métal rare tel que le ruthénium ou l’iridium. La concentration en sel ajouté dans le bassin est généralement située entre 3 et 7 g/l (se référer aux instructions d’utilisation de l’électrochlorateur).

• Après son action désinfectante et sous l’effet des rayons UV, le chlore retourne à l’état de sel dissous, qui est à nouveau disponible pour la production de chlore. Dans le cas idéal, sans aucune perte d’eau, le processus pourrait donc se poursuivre indéfiniment. En réalité, les pertes d’eau, telles que les hivernages, les lavages de filtres et les débordements, entraînent la nécessité d'un apport d’eau neuve dans le bassin. Ces ajouts d’eau neuve doivent ainsi être complétés par un ajout de la quantité de sel équivalente afin de maintenir le bon fonctionnement du système d’électrolyse.

• Le procédé d’électrolyse du sel permet ainsi de :
- désinfecter le bassin
- donner des propriétés désinfectantes à l'eau
- d'assurer une bonne tenue des équipements
- garantir un confort de baignade optimal